Afficher le menu

Historique

Afbeelding aanpassen: Klik hier
Voer een knop toe: Klik hier
Layout aanpassen:
<Pas uitlijnen afbeelding aan>
<Pas positie afbeelding aan>

<Voeg een paragraaftitel toe>

19ème siècle

  • 25 mai 1873: Inauguration de la première ligne flamande de tramway à cheval entre Anvers (pont Meir) et Berchem (église St-Willibrordus)
  • 28 mai 1884: Ratification de la loi sur les chemins de fer de quartier (Société nationale des chemins de fer de quartier - NMVB)
  • 26 décembre 1898: Le NMVB célèbre la 2000e ligne ferroviaire locale sous licence
  • 24 avril 1899: Fondation de la Compagnie Générale des Tramways d'Anvers (CGTA). Elle commence par l'achat des différentes compagnies de tramways pour chevaux d'Anvers.
<Voeg downloadbare bestanden toe>
<Voeg knoppen toe>
Layout aanpassen:
<Pas uitlijnen afbeelding aan>
<Pas positie afbeelding aan>

<Voeg een paragraaftitel toe>

1914-1918

  • Au début de la Première Guerre mondiale, la CGTA compte 14 lignes de tramway, numérotées de 1 à 14.
  • NMVB: Malgré toutes les protestations des différentes administrations et autorités, les forces d'occupation ont commencé à partir de 1915 à enlever le matériel roulant et à démanteler les lignes. Au total, 450 locomotives, 1950 voitures et fourgons, et 4700 wagons de marchandises ont été retirés, soit la quasi-totalité du matériel roulant d'avant-guerre. Tout le cuivre et la quasi-totalité du stock de matériel ferroviaire - entre autres 200 000 nouvelles traverses et 4700 tonnes de nouveaux rails - sont également réclamés. D'année en année, le réseau local se réduisait. En novembre 1918, seuls 1865 km sur les 4096 kilomètres exploités restent intacts.
<Voeg downloadbare bestanden toe>
<Voeg knoppen toe>
Layout aanpassen:
<Pas uitlijnen afbeelding aan>
<Pas positie afbeelding aan>

<Voeg een paragraaftitel toe>

Années '20 et '30

  • 1923: La concurrence pour les chemins de fer locaux. Les entrepreneurs constatent que les bus peuvent offrir un meilleur service que les lents tramways à vapeur. En outre, le NMVB ne fonctionne plus sur toutes les lignes. Au début, la concurrence est "sauvage", mais bientôt les entrepreneurs doivent avoir une licence provinciale. Si la ligne traverse plusieurs provinces, elles doivent s'appliquer à toutes les provinces. La députation permanente délivre l'autorisation pour 10 ans.
  • 1939: À la veille de la Seconde Guerre mondiale, le réseau de tramways du NMVB est à son apogée. Le réseau a une longueur de 4756 km. Les chemins de fer voisins ont exploité 4526 km, et les concessionnaires 231 km.

Overijse eerste NMVB-bussen - 1925

<Voeg downloadbare bestanden toe>
<Voeg knoppen toe>
Layout aanpassen:
<Pas uitlijnen afbeelding aan>
<Pas positie afbeelding aan>

<Voeg een paragraaftitel toe>

1940-1945

Pendant les sombres années de guerre, les trams du Société Nationale des Chemins de fer Vicinaux étaient le moyen de transport privilégié. D'innombrables Belges ont voyagé en tramway et ont passé en contrebande des marchandises telles que des légumes, des pommes de terre, de la viande, du fromage ou du beurre. En octobre 1942, les forces d'occupation annoncent leur intention de briser les lignes de voisinage. Environ mille kilomètres de ces lignes devaient être transportés en Ukraine en trois étapes, à partir de décembre 1942. Cependant, le NMVB a refusé de désigner les lignes à démanteler. Les forces d'occupation ont ensuite fait leur propre choix, sur la base des reçus. Ce n'est qu'au printemps 1943 que les forces d'occupation confient à des entrepreneurs belges la tâche de démolir une première série de lignes (429,2 km). Une partie du matériel était empilée. Au début de 1944, l'ordre est donné de procéder à la deuxième phase. Le matériel de la première phase n'était même pas encore parti. Comme la libération était en vue, la deuxième phase a été annulée.

<Voeg downloadbare bestanden toe>
<Voeg knoppen toe>
Layout aanpassen:
<Pas uitlijnen afbeelding aan>
<Pas positie afbeelding aan>

<Voeg een paragraaftitel toe>

1950-1978

  • Passage progressif du tram au bus. A la fin de 1969, il y avait encore 966 km de lignes de tramway sous la gestion du NMVB et 11,7 km de lignes louées.

    Brugge Stadsbus 118 - 1951 Chevrolet-Jonckheere Foto J Bazin

  • 1958: Exposition universelle à Bruxelles. La fédération des exploitants d'autobus crée la Compagnie nationale des autobus et autocars belges (Namaba). Elle vend des billets et exploite deux lignes de bus entre le parc des expositions et respectivement le camping de Vilvoorde et le complexe Eden à Wilrijk.
  • 15 mars 1961: Création de la Société de transport intercommunal de Gand (MIVG)
  • 10 octobre 1962:

    Fondation de la Maatschappij voor het Intercommunaal Vervoer te Antwerpen (STI)

    Antwerpen Fr Rooseveltpl 1962 - Reeks 2030-2039 Long

  • 1er janvier 1963: La MIVA reprend le réseau de tramways et de bus de la TAO. Le réseau de tramway, long de 52,25 km, compte douze lignes. Le réseau de bus, également composé de douze lignes, s'étend sur 80,32 km. Il existe également une ligne de trolleybus de 7,124 km.
  • 25 mai 1968: La province d'Anvers réveille le dernier "tram paysan" : la ligne 61 est supprimée entre Anvers (Fr. Rooseveltplaats) et le Lindenlei à Schoten. Le regretté kleinkunstenaar Wannes Van de Velde fait ses adieux au tram avec sa cornemuse sur la Franklin Rooseveltplaats.
  • 1er septembre 1977: La NMVB reprend les services de bus de la Société Nationale des Chemins de Fer Belges (SNCB).
<Voeg downloadbare bestanden toe>
<Voeg knoppen toe>
Layout aanpassen:
<Pas uitlijnen afbeelding aan>
<Pas positie afbeelding aan>

<Voeg een paragraaftitel toe>

8 août 1988

Avec la loi de finances spéciale, la Flandre devient responsable des transports publics urbains et régionaux, à l'exception du réseau ferroviaire (SNCB).

Antw St -Jansplein Gelede bus 5774 1984 Foto Eric Keutgens

<Voeg downloadbare bestanden toe>
<Voeg knoppen toe>
Layout aanpassen:
<Pas uitlijnen afbeelding aan>
<Pas positie afbeelding aan>

<Voeg een paragraaftitel toe>

1990-1996

  • 31 juillet 1990: Le décret portant création de la Vlaamse Vervoermaatschappij (VVM) a été publié au Moniteur belge le 27 octobre 1990 et réglemente la création, la structure, le capital, les organes administratifs, le fonctionnement, le contrôle, le budget, les dispositions transitoires et l'entrée en vigueur de la société. Les statuts de la VVM ont été publiés au Moniteur belge du 21 décembre 1990. Le décret de l'exécutif flamand approuvant les statuts de la VVM date du 24 octobre 1990.
  • 31 décembre 1990: Les licences de la STIB, de la STIB et de la NMVB expirent. La STI, la STIB et la partie flamande des chemins de fer de proximité fusionnent dans la Société flamande de transport. Nom commercial: De Lijn
delijn_small
  • 1er janvier 1991: A partir de maintenant, nous avons le monopole du transport urbain et régional (tram, bus, pré-métro) en Flandre.
  • 6 juillet 1996: Pour la première fois, nous ramenons des jeunes chez eux après Rock Werchter. En collaboration avec la SNCB, nous voulons donner un coup de pouce aux jeunes et éviter le chaos de la circulation dans et autour de Werchter et Louvain. Cette initiative a été réalisée en collaboration avec la ville de Louvain, les communes de Rotselaar et de Haacht, les services de police et les organisateurs de Rock Werchter.

Vervoer naar evenementen

<Voeg downloadbare bestanden toe>
<Voeg knoppen toe>
Layout aanpassen:
<Pas uitlijnen afbeelding aan>
<Pas positie afbeelding aan>

<Voeg een paragraaftitel toe>

2001-2003

  • 22 septembre 2001: Nous remportons le prix international du transport régional. Lors de sa conférence à Berne, l'UITP (Union internationale des transports publics) a décerné son premier prix UITP du transport régional à De Lijn.
  • L'UITP a justifié son choix de De Lijn comme suit:

    "De Lijn" est le résultat de la fusion des sociétés de transport public d'Anvers (MIVA) et de Gand (MIVG), et de la partie flamande des anciens chemins de fer de proximité (NMVB). Grâce à la fusion de ces trois partenaires distincts en un réseau intégré de transport urbain, suburbain et régional - chacun avec son propre type de matériel roulant (du tramway au belbus) - et dans un climat politique qui a changé radicalement suite à la fédéralisation, De Lijn a réussi à augmenter considérablement le nombre de ses passagers."

  • 5 mai 2001: Inauguration officielle du Musée flamand du tram et de l'autobus dans le hangar à tramways classé Groenenhoek, Diksmuidelaan 42, à Anvers-Berchem par Steve Stevaert, ministre vice-président du Gouvernement flamand et ministre flamand de la Mobilité, des Travaux publics et de l'Énergie en présence de nombreux invités.
  • 20 novembre 2002:Nous commandons 47 tramways à plancher bas. Avec cette commande, nous voulons continuer à renouveler notre flotte de véhicules et répondre à la demande de plus grandes capacités.
  • 19 décembre 2002: Début de l'expédition de 1,1 million d'Omnipass 65+ (les anciennes cartes 65+). Avec l'Omnipas 65+, les plus de 65 ans de Flandre peuvent prendre gratuitement le bus et le tram dans toute la Belgique.
  • 23 décembre 2002: Pour la première fois de notre histoire, nous franchissons la barre des 300 millions de voyageurs. Le 300 millionième voyageur est Mieke De Haeck, une femme de 36 ans qui possède un abonnement depuis sept ans. Le ministre Steve Stevaert lui a rapidement rendu hommage en tant que 300 millionième voyageur. Elle a été proclamée voyageuse honoraire à vie.
  • 8 mai 2003: Prix international "The Third Secretary General Award" à Madrid. Avec ce prix, la fédération mondiale de l'UITP décerne le billet Jump, qui permet aux voyageurs de se déplacer sur les réseaux des quatre compagnies basées à Bruxelles. Le jury a salué cette initiative comme un exemple d'intégration de quatre entreprises opérant dans trois régions différentes et traitant avec quatre autorités différentes.
  • 30 juin 2003: Présentation du plan Pégase 2003-2025. En Flandre orientale, dans le Brabant flamand et à Anvers, nous voulons investir 1,1 milliard d'euros dans un réseau étendu de bus et de tramways qui devrait garantir la mobilité vers et depuis les grands centres urbains. Un tram sur le Singel d'Anvers, la mise en service du prémétro d'Anvers, l'extension et le développement du réseau de tram de Gand, un réseau rapide de 21 lignes de bus vers et depuis Bruxelles et Louvain font partie du plan.
<Voeg downloadbare bestanden toe>
<Voeg knoppen toe>
Layout aanpassen:
<Pas uitlijnen afbeelding aan>
<Pas positie afbeelding aan>

<Voeg een paragraaftitel toe>

2004

  • 15 janvier 2004: Pour souligner son engagement en faveur du développement durable, nous avons signé le 15 janvier la charte de l'UITP (Union Internationale des Transports Publics, la fédération mondiale des entreprises de transport public). En tant que "signataire de l'engagement", nous promettons d'accorder une attention maximale aux techniques, matériaux et processus durables et respectueux de l'environnement dans tous nos processus commerciaux.
  • 20 février 2004: Le ministre-président flamand Bart Somers inaugure le nouveau siège à Malines. La Lijnhuis est construite sur un site historique, à savoir le site où les trains, trams et bus Ragheno ont été construits aux XIXe et XXe siècles.
  • 5 avril 2004: Lancement de De Lijninfo, un numéro d'information unique pour toutes vos questions. Les personnes peuvent s'adresser à De LijnInfo pour toutes les questions relatives à De Lijn : demande d'informations sur les voyages (horaires, itinéraires, correspondances), demande de certificats et de publications, déclaration d'objets perdus, réactions des clients et questions générales (billets, heures d'ouverture des Lijnwinkels, etc.).
  • 17 novembre 2004: Le conseil d'administration approuve l'achat de 142 nouveaux bus. Cet achat a une valeur de 31,1 millions d'euros. Il concerne 62 autobus régionaux articulés, 42 autobus régionaux, 22 autobus urbains et 16 autobus urbains
  • 8 décembre 2004: La ministre flamande de la mobilité, de l'égalité des chances et de l'économie sociale, Kathleen Van Brempt, et Ingrid Lieten, directrice générale de De Lijn, présentent le plan Spartacus aux municipalités du Limbourg. Le plan Spartacus est un plan d'avenir pour des transports publics intégrés et durables dans la province du Limbourg.

Spartacus

<Voeg downloadbare bestanden toe>
<Voeg knoppen toe>
Layout aanpassen:
<Pas uitlijnen afbeelding aan>
<Pas positie afbeelding aan>

<Voeg een paragraaftitel toe>

2005-2006

  • 31 mars 2005: Le plan Spartacus peut compter sur le soutien de l'Europe. Le plan Spartacus vise à élever la qualité des transports publics dans le Limbourg à un niveau tel qu'ils puissent offrir une alternative à part entière au transport par voiture individuelle dans un délai de 10 ans.
  • 22 avril 2005: Afin de prendre clairement position contre la discrimination, le secteur des autobus et des autocars lance un code de non-discrimination. Avec ce code, les entreprises participantes - dont De Lijn - s'engagent à lutter contre la discrimination et l'exclusion dans tous les aspects de leurs activités.

    En signant le code, le secteur prend quatre engagements:
  1. stimuler l'intégration des groupes défavorisés
  2. adapter l'éducation au marché du travail
  3. l'apprentissage tout au long de la vie et la gestion des compétences
  4. la mobilité dans et vers le marché du travail
  • 5 septembre 2005: Les stations pré-métro d'Anvers Meir et Sport sont 100% accessibles aux personnes en fauteuil roulant et aux personnes à mobilité réduite (aveugles, malvoyants,...). Ainsi, l'axe commercial Meir et environs et le Sportpaleis sont désormais accessibles à tous par le tram.
  • 23 septembre 2005: Après un essai réussi avec un bus fonctionnant à l'huile végétale pure (OPP), nous allons faire rouler soixante-dix bus supplémentaires à l'OPP : vingt en 2005 et cinquante en 2006. Les véhicules fonctionnant à l'huile végétale pure n'émettent pas de CO2 supplémentaire dans l'atmosphère.
  • 19 octobre 2005: Le Conseil d'administration approuve l'achat de 99 nouveaux autobus pour un coût de 19,9 millions d'euros. La consommation de carburant était un critère d'attribution important pour le contrat. Tous les bus sont équipés de la climatisation et d'un moteur Euro 4 respectueux de l'environnement, et sont accessibles aux fauteuils roulants.
  • 7 décembre 2005: Au début de l'année 2006, nous avons équipé 92 autres bus de filtres à particules. Cela porte à 579 le nombre de bus équipés de cette technologie écologique.
  • 1er mars 2006: Deux mille marchands de journaux et supermarchés vendent désormais des billets et des factures De Lijn. Grâce à un réseau de prévente fortement développé, nous voulons réduire les ventes sur le véhicule afin de pouvoir rouler plus ponctuellement.
  • 14 juillet 2006: Plan d'action "Sécurité sur la route - Les voyageurs et le personnel sur la même page". Avec ce plan d'action intégré, nous voulons tout mettre en œuvre pour accroître la sécurité de nos passagers et de notre personnel. Les points forts de ce plan sont la multiplication par dix du nombre de caméras, le déploiement de 214 personnes supplémentaires et la formation accrue de notre personnel.
<Voeg downloadbare bestanden toe>
<Voeg knoppen toe>
Layout aanpassen:
<Pas uitlijnen afbeelding aan>
<Pas positie afbeelding aan>

<Voeg een paragraaftitel toe>

2007-2009

  • 30 mars 2007: Pour mettre un terme aux comportements antisociaux, nous lançons un nouveau code du voyageur. Toute personne qui entrave ou met délibérément en danger les voyageurs, le personnel ou le matériel de De Lijn risque une amende pouvant aller jusqu'à 500 euros. Les nouvelles amendes font partie de notre plan de sécurité.
  • 14 mars 2007: Le bus hybride flamand fonctionnant à l'hydrogène est une première mondiale. Ce bus n'émet aucune substance nocive et est également très silencieux. En soutenant ce projet, le Gouvernement flamand veut assumer son rôle de pionnier dans le domaine du progrès technologique et des transports publics respectueux de l'environnement. A partir du 18 juin, le bus circulera sur la ligne de Lier à Anvers.
  • 6 septembre 2007: En collaboration avec Proximus, nous lançons un projet pilote dans lequel les voyageurs pourront acheter leur trajet par SMS. Grâce à ce système de billetterie mobile, nous voulons pouvoir rouler plus ponctuellement en réduisant la vente de tickets au chauffeur. Avec ce système, nous sommes les premières entreprises de transport en Europe à lancer commercialement la billetterie mobile. Le système de paiement direct via l'opérateur de téléphonie mobile, sans inscription préalable, est une première pour les transports publics dans le Benelux. En Allemagne, par exemple, l'utilisateur doit encore payer par virement bancaire séparé.
  • 5 octobre 2007: Les passagers peuvent désormais acheter un billet d'abonnement via le site web. De cette façon, nous voulons augmenter la facilité d'utilisation pour nos abonnés.
  • 19 février 2008: Cinq mois après le lancement de la billetterie SMS, 100 000 billets SMS ont déjà été vendus.
  • 18 juin 2008: Pour accroître la satisfaction des passagers et en attirer de nouveaux, nous investissons 12 millions d'euros dans la modernisation de nos informations sur les voyages. Les piliers en sont l'information en temps réel et une communication claire.
  • 25 juillet 2008: Nous lançons 1,7 million de nouveaux points de prévente. Toute personne disposant d'un ordinateur avec une connexion Internet peut désormais acheter des billets en ligne dans l'eShop de La Poste et les faire livrer à son domicile par le facteur. Avec ce projet pilote, nous répondons à la demande de nos voyageurs pour une extension des préventes.
  • 5 décembre 2008: Prix de l'administration en ligne pour la vente en ligne des billets de saison.
  • 23 décembre 2008: Pour la première fois de notre histoire, nous avons transporté 500 millions de passagers en un an. Cela fait de 2008 la meilleure année depuis notre création en 1991.
  • 17 février 2009: Le mardi 17 février, la ville de Malines inaugure le premier abri avec une information renouvelée sur les arrêts. Les piliers en sont l'information en temps réel et l'utilisation des couleurs.
  • 21 septembre 2009: Nous réintroduisons le front boarding. Cette mesure vise à accroître le sentiment de sécurité et à réduire le nombre de cavaliers non déclarés et de cas d'agression.
<Voeg downloadbare bestanden toe>
<Voeg knoppen toe>
Layout aanpassen:
<Pas uitlijnen afbeelding aan>
<Pas positie afbeelding aan>

<Voeg een paragraaftitel toe>

2010-2015

  • 30 janvier 2010Le tramway côtier a 125 ans 125 ans du tramway côtier. Depuis plus d'un siècle, le tramway côtier joue un rôle important dans le développement durable d'une vaste région.
    M. Roger Kesteloot, directeur général: 

"Sans le tramway côtier, la côte aurait sans aucun doute un aspect complètement différent. Comment, nous ne le saurons jamais. Ce dont on est sûr, c'est que l'arrivée du tramway a signifié une accélération du développement de la côte. Et elle continuera à le faire à l'avenir. Notre travail n'est pas encore terminé. Et c'est ce qui la rend si fascinante. Par le passé, les employés de De Lijn ont joué un rôle majeur dans le développement du tram et de la côte. Notre personnel est également prêt à contribuer à la poursuite de la progression du tramway sur une côte agréable à l'avenir. Ensemble vers l'avenir!"

Geschiedenis van de Kusttram

  • 31 janvier 2010: Les voyageurs peuvent payer leur trajet par téléphone mobile dans toute la Flandre à partir du lundi 1er février 2010. Le ticket SMS a été développé en collaboration avec l'opérateur mobile Proximus et testé de manière approfondie à Anvers et à Gand.
  • 14 septembre 2011: Les voyageurs munis d'un smartphone peuvent désormais planifier leur itinéraire en bus, tramway et train à tout moment et en tout lieu. Pour mieux informer nos voyageurs, nous lançons une application pour l'iPhone, un planificateur d'itinéraire mobile et un site portail pour toutes les applications d'information sur les voyages.
  • 4 décembre 2011: Le projet "125 ans de tramway côtier" remporte la première édition du prix du patrimoine de la province de Flandre occidentale.
  • 23 septembre 2011: Sur proposition de la ministre flamande de la Mobilité et des Travaux publics Hilde Crevits, le gouvernement flamand a opté pour un tram électrique à grande vitesse entre Hasselt et Maastricht. À terme, cette ligne de tramway pourrait attirer 3,2 millions de voyages de passagers par an.
  • 12 novembre 2011: 20 ans de belbus. Le 12 novembre 2011, cela fera 20 ans que le premier belbus est apparu dans les rues de Flandre. Les Belbus ont été introduits pour desservir les voyageurs dans les zones faiblement peuplées.
  • 12 avril 2012: Les voyageurs peuvent désormais planifier leur voyage à l'aide de Google Maps. Avec cette nouvelle application gratuite, nous voulons faciliter l'utilisation du bus ou du tram et attirer de nouveaux voyageurs. Google Maps peut être consulté à la fois sur les ordinateurs et les smartphones.
  • 6 août 2012: L'achat de 48 tramways est approuvé. Il s'agit de 20 trams longs à plancher bas pour Anvers et Gand et de 28 trams à plancher bas de dernière génération pour Anvers. Il s'agit du plus grand achat de trams jamais réalisé.
  • 3 décembre 2012: Notre site web obtient le label AnySurfer. Cela signifie que les informations de notre site web sont utilisables par tous, y compris par les personnes souffrant d'un handicap visuel ou moteur.
  • 24 septembre 2013: Nous commençons par la distribution de la carte MOBIB à 1,2 million de Flamands de plus de 65 ans.
  • 20 février 2014: La procédure de passation de marché pour 146 nouveaux tramways accessibles va commencer. Il s'agit de la plus grande commande de tramways jamais réalisée. Grâce à cet investissement, nous voulons remplacer les Kusttrams et les petits trams actuels à la demande de la ministre flamande de la Mobilité et des Travaux publics, Hilde Crevits, et fournir des trams supplémentaires pour l'expansion du réseau de tramways. En outre, d'ici novembre 2014, nous attendons les premiers nouveaux tramways accessibles issus des commandes déjà passées. 10 d'entre eux iront à Gand, 38 à Anvers.
  • 24 septembre 2014: Lors du salon Innotrans de Berlin, nous avons présenté notre premier nouveau tramway pour Gand et Anvers. Il s'agit d'un tramway extra long à plancher bas de 43 mètres, soit environ un tiers de plus que le tramway Hermelin, pouvant accueillir 315 sièges passagers. Le tram fait partie d'une commande de 48 tramways. Le contrat a une valeur de 128,6 millions d'euros. Il concerne 20 trams extra longs et 28 trams réguliers. Les véhicules ont été construits par Bombardier. Le tramway a été conçu par Axel Enthoven, basé à Anvers. Il a également déjà signé pour la conception du tramway Hermelijn et de véhicules pour la société de transport bruxelloise MIVB.
  • 1er décembre 2014: Depuis le 1er décembre, les bus les plus silencieux et les plus propres du monde circulent dans le nord de la province d'Anvers. Les 5 bus à hydrogène ne produisent aucune émission nocive et sont extrêmement silencieux. Comme il n'y a pas de processus de combustion, le bus n'émet pas de substances nocives telles que le CO2 (responsable des gaz à effet de serre), les NOx (pluies acides et nocives pour la santé) et les poussières fines. De l'échappement ne sort que de la vapeur d'eau pure. En l'absence de moteur diesel, le bus à hydrogène est également pratiquement silencieux. Un bourdonnement est la seule chose que vous entendez. Le bus peut accueillir 94 passagers et a une autonomie de 350 kilomètres. C'est comparable à un bus diesel. Les bus circulent au nord d'Anvers car ils se ravitaillent dans une installation de ravitaillement du port.
  • 28 avril 2015: Il y a 40 ans, le métro circulait pour la première fois à Anvers. Au cours des dernières décennies, on a construit plus de tubes de métro qu'on n'en utilise aujourd'hui. Depuis le 18 avril 2015, un métro passe enfin par le " tuyau géant " sous la Turnhoutsebaan à Borgerhout. Le tram 8 relie l'Astridplein au parc relais de Wommelgem. La nouvelle station de pré-métro Zegel a également été mise en service sous terre et Astrid, sur l'Astridplein, a été agrandie et rénovée. Le jour de l'ouverture, un grand événement public a été organisé sur et autour de la Turnhoutsebaan à Borgerhout, avec beaucoup de musique, des trams historiques, un marché aux puces, des animations pour les enfants, etc. Enfin, à l'approche de l'ouverture, des promenades en tunnel ont été organisées à travers le Reuzenpijp. Vingt mille visiteurs, répartis sur 6 jours, ont parcouru à pied le Reuzenpijp entre l'Astridplein et la gare de Zegel.
  • 11 mai 2015: Le nouveau tramway extra long (type Flexity 2) s'appellera désormais Albatros. Le nom a été choisi parmi plus de 3 000 propositions. C'est le gentenaar Gunther Govaert qui a trouvé le nom, qui fait référence à la façon dont l'oiseau éponyme flotte dans les airs, silencieusement et sans effort.
<Voeg downloadbare bestanden toe>
<Voeg knoppen toe>
Layout aanpassen:
<Pas uitlijnen afbeelding aan>
<Pas positie afbeelding aan>

<Voeg een paragraaftitel toe>

2016-2019

  • 20 février 2016: Le gouvernement flamand a donné son feu vert à un investissement de 27 millions d'euros dans 131 bus. Le contrat est attribué au fabricant flamand VDL de Roeselare. Les premiers nouveaux véhicules seront mis en service à l'automne. Tous les nouveaux véhicules sont équipés de moteurs Euro VI, les moteurs diesel les plus propres du marché. Lorsque les nouveaux bus seront livrés, tous les 2200 seront équipés d'un filtre à particules. Ceux-ci limitent fortement l'émission de particules nocives.
  • 13 juillet 2016: À partir de 2019, nous n'achèterons que des bus à propulsion alternative, à condition que la technologie soit au point. Cela concerne les autobus hybrides, les autobus à l'hydrogène et à l'électricité. Cela signifie la fin du bus diesel classique. Par cette décision, le conseil d'administration souhaite accélérer l'écologisation de la flotte et faire en sorte que, d'ici 2025, seuls des bus verts circulent en milieu urbain.
  • 19 septembre 2016: Désormais, vous pouvez payer votre trajet via une application pour smartphone. Avec le m-ticket, un nouveau billet numérique, nous voulons faciliter la prise du bus ou du tram et réduire la quantité d'argent liquide aux conducteurs.
    Le m-ticket est encore plus facile que le ticket SMS, car vous ne devez plus vous souvenir d'un code et d'un numéro d'application. Un mouvement sur l'écran de votre smartphone suffit, parfois avec un code pin comme sécurité. Comme aucun coût de télécommunication n'est facturé, le m-ticket est 15 centimes moins cher qu'un ticket SMS. Pour pouvoir demander un m-ticket, vous devez d'abord installer l'application d'un fournisseur de m-ticket et vous inscrire. Une fois que c'est fait, vous pouvez demander un m-ticket avec votre smartphone.
  • 24 mars 2017: Nous avons mis en service un nouveau système de sécurité des voies. Cela permet de s'assurer que les trams du premetro ne roulent pas trop vite ou n'ignorent pas les signaux, évitant ainsi les collisions. Le nouveau système de sécurité ferroviaire LijnGUARD a repris le flambeau du système précédent, utilisé depuis 42 ans. LijnGUARD veille à ce que les 815 tramways quotidiens puissent circuler en toute sécurité dans les tunnels sombres du prémétro et éviter les collisions. Un système de sécurité des voies surveille à la fois la distance entre deux tramways, leur vitesse et le respect des signaux.
  • 20 avril 2017: À Anvers, Gand et Louvain, nous allons tester des bus électriques qui se rechargent à leur terminus. Le Conseil d'administration a donné son feu vert pour trois fois deux bus et l'infrastructure de recharge correspondante. Si tout se passe bien, les bus commenceront à circuler à la fin de 2019.
    Les bus électriques fonctionneront exclusivement dans un environnement urbain. Ils devraient être capables de courir pendant environ 50 minutes, soit 20 kilomètres.
  • 13 juin 2017: Le conseil d'administration a réattribué la commande de 24 tramways à plancher bas au constructeur espagnol CAF (Construcciones y Auxiliar de Ferrocarriles). Il s'agit de la première des 7 tranches possibles, représentant un investissement de 295 millions d'euros dans 146 nouveaux tramways. Cet appel d'offres pour 146 tramways est le plus important de notre histoire et il est indispensable. Les tramways constituent une alternative aux embouteillages dans les grandes villes et remplacent les anciens tramways de la côte et les PCC.
  • 6 septembre 2017: Les passagers des bus et des trams auront désormais des sièges en cuir de récupération. Suite à un test positif dans les nouveaux tramways Albatro, nous remplaçons définitivement les garnitures en tissu par du cuir de récupération. Ce matériau est plus confortable et plus facile à entretenir. Le conseil d'administration a approuvé un budget de 1.925.000 euros sur cinq ans pour un changement progressif. Les garnitures se trouvent dans les véhicules nouvellement achetés.
  • Printemps 2018: Avec le "lundi mobile", nous encourageons les gens à choisir la mobilité combinée au moins un jour par semaine.
  • 20 avril 2018: Le premier bus à conduite autonome du pays arrive ! En collaboration avec Brussels Airport, nous allons tester une navette autonome à l'aéroport. En 2019 dans les locaux du fabricant, à partir de 2020 également à l'aéroport.
  • 9 décembre 2019: Nous commandons 200 bus verts au fabricant VDL. Avec cette commande, nous écologisons et rajeunissons notre flotte. Après la livraison, près d'un bus sur trois sera vert.
<Voeg downloadbare bestanden toe>
<Voeg knoppen toe>
Layout aanpassen:
<Pas uitlijnen afbeelding aan>
<Pas positie afbeelding aan>

<Voeg een paragraaftitel toe>

2020

  • 22 juin 2020: Le tout premier tramway côtier CAF flambant neuf entre sur notre site à la Nieuwpoortsesteenweg à Ostende.
  • 1er juillet 2020: Il n'est plus possible d'utiliser des tickets magnétiques dans nos bus et trams.
  • 11 novembre 2020: Le gouvernement flamand désigne De Lijn pour assumer le rôle d'opérateur interne pour le trafic des bus et des tramways en Flandre pour les prochaines années.
<Voeg downloadbare bestanden toe>
<Voeg knoppen toe>
Layout aanpassen:
<Pas uitlijnen afbeelding aan>
<Pas positie afbeelding aan>

<Voeg een paragraaftitel toe>

<Voeg downloadbare bestanden toe>
<Voeg knoppen toe>